Lutece, veni vidi viens ici

Veni Vidi Vici qu'Il disait. Ces affreux gaulois ne seront jamais Vici. En plus, j'ai eu la bonne idée de me marier avec une Lutécienne. Et avec elle, c'est plus du Veni Vidi VIENS ICI. C'est elle qui porte clairement les braies. Qu'elle veuille du pain, ça passe. Mais quand elle me demande de lui ramener de la cervoise, alors là, je craque. Le pire, elle voulait que je rapporte des glaives. Pourquoi faire lui ai-je alors demandé ? Et c'est à braracourcix qu'elle m'est tombée dessus. "Tu vas voir Romain, tu vas voir du pays et tâter de ma taloche, file sinon ton arrière train partira avant toi". Oui ma bibiche. J'y vais, j'y cours, je me tire. Heureux notre César avec sa Cléopatre, au moins il n'a pas nos problèmes.

Age Durée Joueurs Sortie
10+
60'
2 à 5
2015
 

But du jeu

Le but du jeu est d'avoir la majorité de cartes des 4 ressources : cervoise, pain, glaive et vin.
Celui qui a la majorité d'une ressource gagnera 10 points en fin de partie, le(s) deuxième(s) 4 points et le dernier 0. Il n'est donc pas intéressant de vous focaliser sur une seule ressource.

Mécanisme

Dans Lutece, vous allez au marché central pour acheter des cartes personnages et des cartes bâtiments. Les cartes auront un coût d'achat (de 0 à 3 pièces) et vous apporteront des ressources, des pièces (en fonction des cartes que vous possédez déjà) ou des points de victoire en fin de partie.

Le marché central est constitué par 2 lignes de cartes (personnage et bâtiment) réparties en autant de colonnes qu'il y a de joueurs. Au début de la partie, chaque joueur possède un set de cartes d'action en mains permettant de faire les enchères au marché et 5 pièces d'or (PO).

A votre tour de jeu (qui se déroule en même temps que celui des autres joueurs), vous devez choisir 2 cartes de votre main, puis les placer face cachée sur la table. Ces cartes vous permettrons d’acquérir 1 ou 2 cartes présentes sur le marché. En effet, les cartes possèdent des chiffres et des lettres correspondant aux emplacements des cartes personnage/bâtiment en vente sur la place du marché. Toutefois, si au moins deux joueurs veulent la même carte, elle est alors détruite, sauf si l'un des joueurs a payé un pot de vin (1 PO de sa réserve). Ce joueur récupère alors la carte en question. Bien sur, toutes les cartes en vente ont un coût qu'il faudra payer. Donc attention à vos pièces d'or qui seront une fois de plus le nerf de la guerre.

Dès que tous les joueurs ont effectué leurs achats, les cartes restantes sur la place du marché reçoivent toutes 1PO, ce qui augmente leur valeur pour le prochain tour. Puis vous complétez les lignes du marché par des cartes issues de la pioche.

Vous devez ensuite faire cette phase de marché autant de fois qu'il sera nécessaire pour vider les piles de pioche du marché.

Fin de partie

Dès que les piles sont vides, vous procédez au calcul des majorités sur les ressources, mais aussi sur les cartes qui vous apportent des bonus (bâtiments) en fonctions des ressources, bâtiments, etc... que vous pouvez avoir devant vous.

Celui qui a la majorité d'une ressource gagnera 10 points en fin de partie, le(s) deuxième(s) 4 points et le dernier 0.

Matériel

des cartes (tout plein), des marqueurs de place de marché (A à E, et 1 à 5), des pièces d'or, plein d'or.

Mon avis

Un jeu de majorité simple et rapide (malgré les 60min affichées au compteur). Le must, les graphismes de Biboun qui a déjà illustré Kenjin de Nicolas Sato.



Editeur(s) Auteur(s) Illustrateurs(s)
Superlude N. Sato Biboun

Libellés : , , , ,